En route pour du bénévolat

En route pour du bénévolat

L’automne est à nos portes et je devrai me surveiller. À chaque gros changement de température (printemps et automne) je suis fragile comme les feuilles qui poussent ou tombent, selon… Je viens de passer un été de golfeur, une quarantaine de parties. Sur l’adrénaline quoi et bien entouré par les amis… Et quand ça sera terminé, je m’isolerai un peu, comme on fait pour les maisons pour qu’elles ne gèlent pas. En faisant moins de social, je serai moins sociable. Et pour éviter qu’on me voie, je ne sortirai pas beaucoup… Oups… Je m’arrête là, on change de cassette.

Demain, je vais porter ma demande pour faire du bénévolat à La Source Bleue, un endroit où les gens, dont mon beau-père, terminent leurs jours dans la dignité, entourés d’un personnel dévoué et super gentil. J’aimerais faire partie de cette équipe pour aider les personnes qui attendent que la faucheuse de vie vienne leur rendre visite. Je voudrais les aider eux et leurs familles, en les écoutant, en leur jouant un peu de piano ou de la guitare.

Ils donnent une formation pour aider les familles et la personne qui s’en va, à faire cela tout en douceur. J’aimerais pouvoir faire partie aussi de ces gens qui ont de l’empathie. Je pourrais aussi bien passer le balai, la vadrouille et autres désinfectants pour garder les lieux dans la propreté. Faire des commissions pour remplir les réfrigérateurs… Être à la réception et donner mon plus beau sourire aux personnes qui se présentent pour rendre visite à ceux qui reçoivent les soins palliatifs.

Faire le bien, c’est se sentir bien que je me dis. J’ai du temps en masse, pourquoi ne pas l’utiliser à bon escient ?

Un jour, peut-être, je passerai par un de ces endroits où l’on attend de finir ses jours dans la dignité, entouré des miens et de personnes qualifiées pour donner les soins appropriés. J’espère que si ça se passe ainsi, il y aura toujours des bénévoles dévoués.

Voilà, je souhaite de tout cœur qu’on me choisira pour que je puisse aider, tout en n'étant pas isolé : une pierre, deux coups, tiens !

Daniel-Nicolas Lapierre

Auteur: Daniel-Nicolas Lapierre

L’ADN, je l’ai reçu, comme tout le monde a reçu le sien. Mon ADN, je le partage avec le monde, le mien. Ajoutez le vôtre !

Partager cet article sur

5 Commentaires

  1. Quelle bonne idée! Tu as tellement à offrir, tes dons de communications seront les bienvenus dans cet endroit. Toi qui sait toucher les gens, ta musique leur seront d’un grand réconfort, certain! Bravo `Dan! xx

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Merci beaucoup Bridge ! Super beau ce que tu m’écris là ! xx 🙂

      Laisser une réponse
  2. Bravo Daniel, tu vas voir à quel point ça fait chaud au coeur de sentir que l’on a donné un petit plus dans la vie de ces personnes en phase terminale. J’ai moi aussi fait du bénévolat il y a 33 ans, de l’écoute téléphonique et par expérience je peux te dire que tu vas aimer si tu réussi à mettre tes émotions de côté et devenir empathique. N’oublies pas que tu es là pour leurs aider à être mieux dans les circonstances pas pour épouser leurs douleurs. À l’entrevue, petit conseil, reste toi avec toute ta sensibilité et ton vécu. Je suis convaincu que tu sera un bon bénévole. Bonne chance

    Laisser une réponse
  3. Très bonne idée tu vas mettre du soleil autour de toi, bonne chance. ☀️

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Merci Gilles, t’es pas mal fin mon ami. 🙂

      Laisser une réponse

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *