Faire du bien, c’est se faire du bien…

Faire du bien, c'est SE faire du bien !

Je parle habituellement de moi et/ou de ma fille et de mon petit-fils. Aujourd'hui, je veux vous faire lire un texte que j'ai laissé sur la page du groupe LE Boogie Wonder Band, un groupe que, tous autant que vous êtes à me lire, avez déjà vu ou que vous connaissez. 

Ils m'ont fait du bien hier, beaucoup. Ils disent que le message que je leur ai envoyé leur en fait aussi. C'est ça faire le bien autour de nous finalement. Un petit cercle de bien-être qui s'agrandit, qu'il est possible de faire croître sans limite. Je vous mets donc le texte copié-collé de ce que j'ai envoyé sur leur page Facebook. Ils sont encore au Quartier DIX 30, Le Club, du 16 au 19 et les 21-22-23 décembre, faites-vous un cadeau, il reste quelques billets. Je n'ai aucune redevance sur la vente de billets : je le fais par respect et amour pour eux. Groupie moi ? Ça s'en vient on dirait, haha... Une belle famille ces artistes. 

BWB : talent, plaisir, ambiance, magie, attitude…

Il m’arrive souvent d’écrire sur la page du Boogie Wonder Band, ici sur Facebook. J’écris comme si j’étais une groupie. Je peux vous dire que, même si je suis musicien, je n’ai jamais eu d’idole, non plus de posters de groupes sur mes murs d’ado, de jeune adulte ou de gars qui a sa carte de la FADOQ. J’ajouterai que le rock progressif et le jazz ont été ma nourriture musicale, que je n’ai pas accroché au disco pendant les années 70. Alors pourquoi j’ai cette habitude d’aller laisser un j’aime, un mot (c’est plus long habituellement) dès que je vois apparaître une notification du BWB, de Boogie Cindy ou de Stardust ? Je vous répondrai à la fin…

Je reviens à peine d’un de leurs spectacles et je ne peux aller me coucher sans écrire. L’adrénaline coule encore à flots, je ne consomme rien qui «gèle» artificiellement, c’est donc dire que je n’écris pas sous influence. De l’ouverture du show jusqu’aux dernières notes, y a pas un moment où mes yeux, mes pieds, mes mains ou mes oreilles, parfois tous en même temps, n’ont pas reçu de signaux qui les faisaient réagir. Le sourire dans ma face toute la soirée. J’ai vu des clowns ? Presque. Mieux !

Ils entrent sur scène en allant tous se saluer, se donner des high five, se faire des mini hugs. Mise en scène ? On pourrait le croire, c’est un show après tout. Mais, pas sûr moi. Ce soir, j’ai vu 10 personnes qui souriaient, qui se soutenaient, se couraient après sur la scène, qui s’amusaient comme des enfants. C’est beau ça, c’est contagieux aussi. Un BAND, pas une vedette accompagnée par les autres… Pas une seule fois, une face d’air bête n’est apparue sur cette scène magnifiquement éclairée, avec un arrière-plan et des rideaux qui donnent une allure de cirque. Si ces talentueuses personnes ont TOUT monté comme au théâtre, les portes du cinéma leurs sont toutes grandes ouvertes. Moi je dis qu’ils ont préparé des chorégraphies oui, des présentations, certes. Qu’ils ont un pacing de show, qu’ils ont pratiqué des transitions entre les chansons, c’est sûr. Mais, pour le reste ? Ils ont du plaisir, ce sont des plein de charisme naturel et au risque de le répéter, c’est contagieux, ça nous rend proches d'eux : on n'a pas le choix d'embarquer dans leur trip.

Après le spectacle, ils attendent les gens qui sortent. Ceux et celles qui veulent se faire prendre en photo avec elles et eux sont bienvenus. Ils sont plusieurs à les entourer et eux, elles, ne cessent de sourire, de dire des mots gentils. J’étais tout près d’Eddie, le percussionniste à la gueule de star et d’une humilité exemplaire le gars. Il disait un mot à tout le monde qui passait, il donnait une poignée de mains par ci, un p’tit hug par là. Je suis allé voir Stardust et Boogie Cindy pour m'encadrer (j'suis pas photogénique), le temps d’une photo. Je n’aurais pas osé demander aux 10 membres de venir s’installer quand même. Peut-être un jour ! Haha...

Je ne trippais pas disco dans le temps où il était partout. C’est avant de comprendre que la musique, c’est vaste. Plus que l’ouverture d’esprit que j’avais à 20-25 ans. Le disco, c’est un mélange de funk, de soul et de pop, finalement. Avec des brass et des synthétiseurs. Le BWB a tout ça, plus un drummer, un percussionniste, un guitariste et une bassiste qui ferait la barbe à bien des hommes. Mais la scène l’attire plus que les salon de barbier, j’en suis certain. Elle est trop hot, passionnée du genre. Trois voix hallucinantes, faut pas oublier de le préciser.

Je ne parle pas d’un talent en particulier, parce que je ne finirais plus d’écrire et SURTOUT, parce que le Boogie Wonder Band, c’est... un BAND. Pour répondre à ma question du premier paragraphe, à savoir : pourquoi je les «harcèle» sur Facebook ? Parce que malgré tout le talent qu’ils ont, ils restent à la hauteur des gens qui les acclament. Parce que tous les gens qui écrivent sur leur mur, sur Facebook, reçoivent au minimum, un J’AIME du BWB et/ou de Boogie Cindy, la fondatrice. Et quand on va au show, on reçoit 2 heures de la chaleur humaine qu'ils dégagent.

Chers membres de ce superbe band qui fête ses 20 ans cette année, vous avez fait de ce mardi soir, un des plus beaux mardis que j’ai passé depuis des lunes. Et probablement que le soleil se lèvera avant que je m’endorme cette nuit. Vous êtes mes Shining Stars qui ne se prennent par pour d’autres. Ne changez pas… Bah, après 20 ans, il commence à être tard pour changer d’attitude. Tiens... ATTITUDE ; c’est le mot que je vous colle à la peau. Vous êtes faits jusqu'à l'os !

Bonne route à vous 10, aux techniciens de son et d’éclairage qui vous font shiner encore plus. À toute la machine… Merci merci merci, respect ! Dan Lapierre

Boogie Cindy (bassiste) et Stardust (chanteuse)

Boogie Cindy (bassiste) et Stardust (chanteuse)

Stardust, chanteuse

Stardust, chanteuse

Daniel-Nicolas Lapierre

Auteur: Daniel-Nicolas Lapierre

L’ADN, je l’ai reçu, comme tout le monde a reçu le sien. Mon ADN, je le partage avec le monde, le mien. Ajoutez le vôtre !

Partager cet article sur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *