J’suis tout nu !

J’suis tout nu !

Haha… N’importe quoi pour attirer l’attention. Mais non, vous ne me verrez jamais tout nu. Bah, probablement que quelques lecteurs ont eu cette «chance», parce que je suis sportif et en bon sportif, j’ai pris ma douche après avoir fait du sport. Pis si jamais… Hey ! Les gars : ce qui se passe dans la chambre des joueurs, reste…

J’étais aux toilettes tout à l’heure, un peu dans la lune, cherchant ce que je pourrais écrire (je prends mes inspirations où je peux) et le titre m’est venu comme ça, soudainement. Ne me demandez pas pourquoi. Ah, je me souviens ! Il y a une image qui m’est venue en tête, celle des articles d’annonces classées qui étaient entourés de «SEXE, SEXE, SEXE»… y a quelques années et qu’on allait voir tout de suite. Après une fois ou deux, on avait compris l’apparence trompeuse. Il n’y a donc aucune chance que vous revoyez ce genre de titre, promis. J’essaierai de vous intéresser autrement que par un appel aux sens dé-figurés (j’me trouve plus beau habillé).

Non mais, écrire, c’est un peu comme se mettre tout nu, avouez-le ! Faut quand même être culotté pour composer des textes dans le but de les montrer à du monde. On dévoile une partie de soi en faisant ça. Oui, c’est certain que de savoir que les gens puissent aimer ce qu'on écrit, ça flatte l’égo un peu. Ne vous lancez pas tout de suite à écrire un commentaire pour me huer «Bouh». J’ai pas fini.  

On ne se cachera pas pour penser qu’un gars qui donne des shows de musique et qui écrit un blogue, ça peut (comme dans «c’est pas certain») donner l’impression qu’il aime se faire voir. Hum…Mais, j’ai mes limites en tant qu’exhibitionniste. On peut comparer, si vous voulez ?

Tsé, le genre de gars qui baisse son pantalon en montant sur une chaise dans un bar, à 2 heures du matin. Il aurait peut-être voulu être un artiiiiiiste lui ♫♫ ? On ne le sait pas ! Autre exemple : une fille de 30 ans qui remonte son t-shirt Budweiser jusqu’à la gorge, sans soutien, en criant «Deux aut’ biéres» pendant un spectacle d’Annie Brocoli. Peut-être qu’elle s’en retourne chez elle pour terminer d’écrire sa thèse sur l’ADN ?

Bon bon, je suis dans le jugement là, je sais. Je demande pardon à tous ceux et celles qui donnent dans le genre. S’il y en a parmi vous… Amusez-vous qu’y disaient et j’ajouterai que je ne suis pas jaloux du bonheur des autres.

Je me donne quand même le droit d’écrire que ça ne m’a jamais dilaté la rate ce genre d’événement. Et je ne ferais pas ça pour me faire remarquer. Voir quelqu’un avec un abat-jour sur la tête, qui chante à s’époumoner : «…siiiii le chapeau te fait…», ça c’est quelque chose. Faut le faire quand même. Un genre d’idée de génie non ? Surtout si l’ampoule est restée prise dans son capuchon. Enfin… à chacun son style d’humour, son truc pour aller se faire voir.

Comme les écrits sont facilement interprétables, je préférerais que vous ne lisiez que ce qu’il y a d’écrit, sans trop essayer de comprendre ce que je cherche à expliquer. OK… j’avoue que oui, j’aime ça écrire et j’aimerais qu’on me lise. Oui j’aime jouer de la musique devant des spectateurs. Bon, je sais que je n’étais pas obligé de donner les exemples de deux pauvres innocents qui ont voulu attirer l’attention avec leurs manières un peu «ordinaires». Je ne cherche pas à attirer des regards d’émerveillement en utilisant mon corps, moi. C’est ça finalement, les vraies choses de la vie.

Je vous laisserai avec un genre de proverbe qui dit que : «la beauté est dans les yeux de la personne qui regarde». Pis un autre, qui dit que : «l’humour rend aveugle».   

Euh… Je vais aller me rhabiller, tiens ! 

Daniel-Nicolas Lapierre

Auteur: Daniel-Nicolas Lapierre

L'ADN, je l'ai reçu, comme tout le monde a reçu le sien. Mon ADN, je le partage avec le monde, le mien. Ajoutez le vôtre !

Partager cet article sur

4 Commentaires

  1. Salut Daniel
    Comme ton amie la blogueuse Lyne a bien raison, c’est que tu as un talent fou, mon cousin.
    Merci de partager tes états d’âme ainsi que tes mots avec nous! Ça va être un plaisir de te lire
    Pépé

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Merci Ronnie ! C’est pas mal agréable de lire que tu aimes mes élans spontanés. 😉 Un talent fou ? Je dirais de la belle folie, je découvre le plaisir d’écrire devant public. Un lecteur comme toi, ça vaut cher, repasse quand tu veux, fais comme chez vous et, faut se revoir. Salut !

      Laisser une réponse
  2. Ça fait longtemps que je te le dis le grand, il faut absolument que tu écrives, pour mille raisons. La première, c’est que tu as un talent fou. La deuxième, c’est que ça fait un bien inouï. Euh…inouï, ça prend un e à la fin? 😉 Bravo pour ce fulgurant départ…le début d’une nouvelle aventure qui ne t’apportera que du positif, tu vas voir! Merci de partager tes états d’âme et tes mots avec nous! Lyne xoxo

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Wow ! Venant d’une blogueuse que je lis depuis les débuts, c’est du bonbon mon amie. Inouï, c’est un petit mot de 5 lettres qui me touche pas mal là… Tu l’as bien écrit. 🙂 Merci infiniment de venir me lire, je sais combien tu es occupée. Je vais bien dormir. Au plaisir de te revoir dans le coin. xx Salut Lyne !

      Laisser une réponse

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *