Le Boogie Wonderband

Le BOOGIE WONDERBAND

Il y a un peu plus d’un mois, ils ont sorti une composition « Almighty » et elle est sur Youtube avec plus de 23 000 visites. Je l’écoute quelques fois par jour, presque en boucle, avec mes headphones sur la tête et je vous jure que ça sonne. À mon goût, pour sûr. La chanson tourne déjà à Amsterdam et en Italie. Quand est-ce qu’on l’entendra sur les ondes québécoises ? Bientôt, j’espère pour eux et pour les amateurs de bonne musique, parce que c’est accrocheur et joyeux comme style.  

LA toune…

L’intro de guitare de Jack Wrangler donne le ton à ce qui s’en vient. Ça sera assurément funky que j’me dis. Après 4 mesures, la section rythmique embarque avec une super run de bass de Boogie Cindy, la fondatrice de ce groupe qui se promène à travers le monde depuis 1996. En plus d’être une bassiste hors-pair, elle est belle cette fille au sourire permanent. Le batteur Luke Anderson et le percussionniste à l’allure d’une rock star, Eddie Toussaint, se joignent automatiquement à elle : c’est funky, il n’y a plus de doutes. Un groove que j’adore.

Les claviers de Spank Williams, et les brass (Pistol Pete, Marky The Sax) donnent de la couleur à la chanson. Parlant de couleur, le chanteur lead sur cette chanson, Apollo Johnson, est Noir et il a ce grain de voix qu’ont rarement les Blancs. Puissant le gars. Puis, un bon pad du claviériste Spank Williams vient envelopper le tout, mélodiquement, avec les voix des filles, Stardust et Foxy B Belluci, puissantes et belles elles aussi. Solo de sax, punchs et… à vous d’écouter… Finalement, ils sont tous beaux ces artistes. 🙂

Pourquoi je parle d’eux ?

Parce que je les ai vus à quelques reprises depuis environ 15 ans et ils m’ont charmé. La première fois, une amie de Star Dust me les a présentés et je suis devenu un ami du band et de Stardust, Boogie Cindy et Eddie Toussaint sur Facebook. Aussi, parce que l’énergie que ces personnes dégagent est bonne, sur scène comme en arrière-scène. Ils ont des milliers de fans et ils prennent le temps de laisser un petit mot à ceux qui leur écrivent. Ils ne se prennent pas pour d’autres. Le Boogie Wonderband, c’est un band et non pas une vedette accompagnée par d’autres artistes. J’ai beaucoup de respect pour ces êtres humains.

En show…

Ils entrent sur scène en allant tous se saluer, se donner des high five, se faire des mini hugs. Mise en scène ? On pourrait le croire, c’est un show après tout. Mais, pas sûr moi. Je vois 10 personnes qui se sourient, qui se soutiennent, se courent après, qui s’amusent comme des enfants, ensemble. C’est beau ça, c’est contagieux aussi. Pas une seule fois, une face d’air bête n’apparaît sur cette scène magnifiquement éclairée par le concepteur éclairagiste Pierre E Roy. Le son ? Signé Mathieu Sévigny, il sait ce qu’il fait le gars, je vous jure.

Si ces talentueuses personnes ont TOUT monté comme au théâtre, les portes du cinéma leurs sont toutes grandes ouvertes. Moi je dis qu’ils ont préparé des chorégraphies oui, des présentations, certes. Qu’ils ont un pacing de show, qu’ils ont pratiqué des transitions entre les chansons, c’est sûr. Mais, pour le reste ? Ils ont du plaisir, ce sont des plein de charisme naturel et au risque de le répéter, c’est contagieux, ça nous rend proches d'eux : on n'a pas le choix d'embarquer dans leur trip.

LE groupe disco qui fait lever et danser les foules aux quatre coins du monde !

Et puis ?

Je ne trippais pas disco dans le temps où il était partout. C’est avant de comprendre que la musique, c’est vaste et ça peut être beau dans tous les styles. J’ai plus d’ouverture d’esprit que j’en avais à 20-25 ans. Le disco, c’est un mélange de funk, de soul et de pop, pour moi finalement. C’est ce que Le Boogie Wonderband nous offre en spectacle.

Vous ne connaissez pas encore Le Boogie Wonderband ? Allez voir sur leur site, vous y trouverez des dates et les endroits où ils se produisent. Après plus de 3 000 shows donnés, ils méritent de bons contrats et ils voyagent : c’est mondial leur affaire. Vous pourrez les voir à Montréal, vendredi le 21 septembre prochain, pour le Marathon International Oasis, à la Place des Festivals. De 12 :45 à 14 :00 hrs. L’adresse de leur site ? http://www.boogiewonderband.com/

Je vous mets leur chanson ALMIGHTY, prenez le temps d’écouter. Comme je dis souvent : avec des headphones, ça sonnera toujours mieux.

NOTE : je ne suis pas le genre groupie et je n’ai rien à gagner à « parler » d’un show ou d’un autre, je le fais aujourd’hui, parce que j’aime ces gens. PEACE.

Je songe à vous parler d’un show rock monté par des québécois, que j’aime bien aussi. À suivre… 🙂   

Daniel-Nicolas Lapierre

Auteur: Daniel-Nicolas Lapierre

L'ADN, je l'ai reçu, comme tout le monde a reçu le sien. Mon ADN, je le partage avec le monde, le mien. Ajoutez le vôtre !

Partager cet article sur

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *