Mise au point du verbomoteur

Mise au point du verbomoteur.

Écrire sur tout, surtout !

Réparation de l’embrayage

Je n’ai jamais été le genre à «donner» dans le protocolaire. Je ne finance pas de parti politique non plus. Plutôt rebelle et indépendant de nature, vous m’en excuserez j’espère ! Je me rends compte que je ne vous ai même pas souhaité la bienvenue, officiellement. Trop pressé que j’étais à monter le site, à faire un logo (que je vais revoir), à trouver les images qui iraient avec les textes… Bref, le passionné sur l’adrénaline, qui commence une nouvelle aventure et qui a hâte de la partager. Ben, pas beaucoup le choix de partager ; un blog, c’est… un blogue ! Veuillez noter ici : je n’ai pas vérifié l’orthographe d’usage du mot blog(ue) en français, je le ferai un moment donné.  

Pour moi, comprenez que c’est comme une nouvelle vie qui commence et l’adrénaline est tellement une bonne dope. (J’ai 12 ans maman ♫♫).

J’ai décidé, comme je le fais souvent quand j’écris : spontanément. Paf ; làlà ; tout de suite ; right e now. (Ça fait au moins un an que j’ai acheté mon nom de domaine, haha !) 😉 Bref, je me suis levé le 20 mai en me disant : «tiens, je monte un blogue, le reste attendra». Et j’ai écrit un texte sans mentionner : soyez les bienvenus ! J’étais pressé, j’avais hâte, j’ai sauté une ou deux étapes.

Vérification du système électrique

Je vais maintenant voir à ce que le site se voit très bien, peu importe la résolution d’écran de votre téléphone, androïde, tablette ou portable. Une partie que je réalise habituellement avant de lancer un site web. Vous ai-je dit que j’étais pressé ?

Sous le capot

Quelques onglets supplémentaires au menu.

  • Une page sur la musique, pour vous partager mes goûts, mes découvertes, de la musique québécoise que vous n’avez peut-être jamais entendue (sans retourner au début du siècle dernier quand même). Peut-être un peu de choses que j’ai faites dans le domaine…
  • Un onglet «Informatique», où je pourrais vous aider à prendre certaines habitudes pour que votre ordinateur personnel fonctionne correctement. Je répare des ordis et je découvre beaucoup de choses mal configurées, des logiciels malveillants qui ne sont pas supposés être là… qui ralentissent vos machines, qui vous font voir des «pop-ups» quand vous êtes sur Internet. Énervant hein ? On peut facilement arranger tout ça. Si je peux vous aider à sauver quelques sous, ce sera ça de fait.
  • J’inviterai des gens en tous genres. Des personnes connues ou moins, qui ont des choses à dire ou à partager. Des personnes inspirantes, qui ont le cœur sur la main, qui souhaitent un monde meilleur. J’ai quelques contacts… Je ne mets pas la charrue avant le troupeau de bisons, mais je gagerais un vieux trente sous que vous risquez d’avoir de belles surprises, ouais !

Le catalyseur

Bien sûr, j’essaierai de vous faire sourire, de vous toucher, de vous divertir avec mes textes. Je vous donnerai des nouvelles de Monsieur Vous (ma petite vedette sur Facebook et dans ma vie) et de ce qu’il me fait vivre, tiens ! Je lirai vos messages et je répondrai à tous. NOTE : quand vous laissez un commentaire, je dois l’approuver manuellement (vous aurez donc un message «en attente de modération»). C’est une question de sécurité. Je vais le faire quotidiennement, n’ayez crainte. Si vous écrivez, vous serez lus.

Les bougies d’allumage

Ah… J’aime pas déranger, je ne suis pas vendeur et je ne vous achalerai pas à tous les jours, soyez rassurés. Mais le but d’un blogueur, c’est d’être lu, et par le plus de gens possibles. Ça fait monter le site dans les moteurs de recherche. Ce n’est pas un concours mondial de popularité que je fais, je suis quand même plus modeste. Mais bon, quand les gens cherchent sur Google, pour lire un blogue qui parle un peu de tout ; les clics, les visites, le nombre d’abonnés, les interactions, les J’AIME sur la page Facebook ou autre réseau social… sont tous des facteurs qui sont analysés pour le référencement. Je vous remercie d’avance d’inviter des amis à venir se joindre à nous. Vous pouvez partager le lien si vous aimez. Vous avez le droit de revenir de temps en temps ou régulièrement. (Je vous enverrai une infolettre pour vous inscrire comme membres VIP) Parce que pour moi, vous l’êtes. Sans vous, je n’écrirais pas.

L’entretien régulier

Voilà, aujourd’hui, j’avais besoin de faire la mise au point et ce n’est peut-être pas divertissant ou touchant, mais bon, demain sera une autre journée et il y aura quelque chose à lire. Maintenant que vous savez un peu plus ce qui se passera ici, à vous de décider si vous souhaitez partager mon aventure.

J’espère que vous serez dans l’ambiance que j’essaierai de créer. Mais sachez une chose qui est sûre et certaine : VOUS ÊTES LES BIENVENUES ET LES BIENVENUS ICI. (Fallait bien que l’écrive)

Le moteur tourne

«Je déclare donc que Le Blog ADN est officiellement lancé». Bah, un peu protocolaire quand même. C’est sérieux ici. Blablabla…

Daniel-Nicolas Lapierre

Auteur: Daniel-Nicolas Lapierre

L'ADN, je l'ai reçu, comme tout le monde a reçu le sien. Mon ADN, je le partage avec le monde, le mien. Ajoutez le vôtre !

Partager cet article sur

4 Commentaires

  1. Bonjour Daniel,

    Je viens de faire ta connaissance via le site de la Marmite.
    En cliquant sur ton nom je suis arrivé sur ton site où j’ai pris le temps de lire tous tes articles.
    Je suis heureux de lire quelqu’un qui encaisse ses revenus de retraite (je pense) en même temps que moi et qui encaisse également son chèque de la RRQ.
    En effet, je suis issu du monde de l’éducation (Cégep de Saint-Hyacinthe), retraité depuis 2010 comme technicien en informatique et demeure fan dans ce domaine.
    Tes textes, plus précisément celui «Appelez la sécurité SVP !», me rappellent de doux souvenirs.
    Tu as un style d’écriture qui me plaît…
    Je vais mettre ton site dans mes favoris et y aller souvent.
    Continue à t’amuser et amuser les autres, c’est plaisant.
    Bonne continuation !

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Sois le bienvenu ici Luc ! Merci infiniment. Hey ! Tu mets mon blogue dans tes favoris ? (le premier à me l’écrire, même à me le dire). Je ne me suis jamais imaginé me ramasser en bas de la barre d’adresse de quelqu’un, même si c’était tassé dans le racoin ; jamais. Ça fait tout drôle, haha… Moi qui mets là mes adresses importantes… Touché là, ouais ! Au plaisir de te connaître mon cher. Je vais t’envoyer un p’tit mot par courriel. Allez, bonne journée/soirée/nuit. Surtout, profite de la retraite. 🙂

      Laisser une réponse
  2. C’est bon de te lire, je reconnais celui que j’ai connu. Dans une autre vie, au temps où on avait du temps pour penser! Nos chemins se sont séparés mais je te regarde de loin. Nos enfants sont notre richesse et le bonheur qu’ils nous apportent compense nos soucis de la vie. Poursuis ton blog, ta plume aere mes pensées et détend mes tourments.
    Coconut!

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Haha… Regarde donc qui parle de ma plume. Jack, Coconut. Mon ami d’écriture, entre autres : l’heure est grave. Notre premier «succès» que pas grand’monde a lu, avec tes dessins de craques dans les buildings… Des souvenirs de toi me bombardent présentement, mais j’ai pas peur. 🙂 Content de te lire.

      Arrête de me regarder de loin, pis laisse-moi un mot pour qu’on se regarde dans le blanc des yeux. Belle surprise Jack ! Je vais aller dormir bientôt, j’suis sûr que je sourirai en repensant à ces belles années où, oui, on avait le temps de penser. Il est toujours temps de le prendre. Je te retrouve sur Facebook, on s’écrit pis on s’voit, d’acc ? Ciao mon ami, à bientôt, j’espère. J’oublie, merci !

      Laisser une réponse

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *