Pour toi qui souffres…

UNE VOIX, UN MESSAGE POUR TOI QUI SOUFFRES…

Il y a longtemps que j’ai écouté ce qui se trouve au bas de cette page…

La première fois, parce que je l’ai écouté quelques fois, j’étais dans un passage difficile de ma vie. Séparation avec la mère de ma fille. Je broyais du noir. Je ne sais pas de qui ça venait et je ne l’ai jamais su. J’ai ouvert ma boîte aux lettres et il y avait une cassette dans une enveloppe (oui une cassette, pour ceux qui ne connaissent pas, haha…) En 1995 dans ce bout-là…

Il n’y avait rien d’écrit sur la cassette, j’ai été très curieux et je n’ai jamais regretté ma curiosité. J’ai mis ce support musical dans mon enregistreuse (on appelait ça de même) et j’ai commencé à écouter la voix de Roland Chenail. Cette voix basse, profonde m’a ensorcelé…

J’ai écouté pendant environ 10 minutes et j’ai arrêté. Le mot « Dieu » m’énervait au départ, mais plus fort que ça, j’ai arrêté parce que j’ai pleuré comme une Madeleine ! Pendant quelques minutes, ça venait me chercher au plus profond de mon être. On aurait dit que le message s’adressait à moi personnellement. Ça ne pouvait être plus d’appoint.

J’ai continué d’écouter, les yeux fermés, mouillés… Tout le message s’adressait à moi.

Si tu as perdu l’estime de toi ; si tu penses que personne ne t’aime ou que tu ne seras JAMAIS assez aimé ; si tu vis des problèmes financiers ; si tu es nostalgique ; si… Peu importe la raison qui fait que tu passes des moments difficiles, prends le temps d’écouter ce message, je te le suggère. Impossible que tu y vois du négatif. Que tu crois en quoique ce soit ou en rien du tout, écoute ce message, oublie le mot Dieu si ça t’énerve. Laisse-toi imprégner de la voix de Roland Chenail (il y a une autre version sur Internet avec la voix de Jean Coutu, pas LE Jean Coutu, l’autre…)

Ouvre ton esprit, sois réceptif et je suis pas mal certain que ce message te fera du bien. Il m’a fait du bien, m’a remis en forme, m’a redonné le goût de me dépasser, de me sentir utile, de juste me sentir redevenir quelqu’un !

Le titre ? Le Mémorandum de Dieu ! OK, je répète : écoute la voix et le message, la musique qui est en arrière… Laisse le mot Dieu de côté pendant 40 minutes. Installe-toi confortablement, avec des écouteurs si tu en as. Sois seul, ne te laisse pas distraire. Entre en communion avec toi-même. Je suis certain que tu y trouveras quelque chose de réconfortant.

Allez, laisse-toi aller ! Reprends contact avec TOI.

PS : je ne suis pas religieux et comme John Lennon, je crois que le monde serait plus beau sans religion. Alors si le mot Dieu t’agace, fais comme si c’était toi-même qui te parlais. Comme si tes secrets enfouis au fond de ton inconscient refaisaient surface. Laisse-moi un mot si t’as le goût, si tu as aimé. Pas pour me remercier, pour me dire que tu vas bien, c’est tout !

Daniel-Nicolas Lapierre

Auteur: Daniel-Nicolas Lapierre

L'ADN, je l'ai reçu, comme tout le monde a reçu le sien. Mon ADN, je le partage avec le monde, le mien. Ajoutez le vôtre !

Partager cet article sur

2 Commentaires

  1. Salut mon ami, tu as du vécu.. Le plus beau dans tout cela est que tu le partage avec nous.
    Alors je veux te remercier de ta grande générosité.
    Encore une fois, tu viens nous toucher avec tes mots toujours soigneusements choisis.
    Prends soins de toi et merci pour ce texte remplie d’amour… Quand l’âme crie au secours,et qu’une possibilité de la soulager se pointe, elle prend le chemin de la lumière et cela peut importe le nom qui l’a baptise,
    Quand tu écris, je suis toujours très réceptif à tes mots 🙂

    Laisser une réponse
    • Daniel-Nicolas Lapierre

      Wow ! Merci mon ami Alain ! Super beau ce message que je lis ce matin. Bien content que tu aimes. C’est toujours spontanément que j’écris ces mots «soigneusement choisis», haha…. 😉 Je ne fais que parler avec mon coeur, si j’ai pu te rejoindre, c’est que le tien est bien ouvert et réceptif. Bonne journée mon ami.

      Laisser une réponse

Ecrire un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *